Stress & Peurs 

Certifiée en Thérapie Cognitivo-Comportementale (T.C.C.), je suis spécialisée dans la gestion du stress et des peurs. Je vous proposerai des outils efficaces qui vous serviront en toutes circonstances.

Qu'est-ce que le stress ? 

Du point de vue étymologique, le vocable « stress » provient de l’anglo-normand « destress » qui correspond à « détresse » en français. Au fil du temps, l’anglais « destress » a été remplacé par « stress », qui signifie forte tension ou accentuation.

Ce terme exprime simultanément l’agression subie par l’individu ainsi que sa réaction. Il s’agit en réalité d’un signal d’alarme provenant de la partie reptilienne de notre cerveau.

Son rôle est donc d’assurer la survie et de ce fait, d’échapper aux menaces. L’individu peut répondre de 3 manières distinctes à celles-ci : la fuite, la lutte, l’inhibition de l’action (ce qui signifie « faire le mort »).

 Comment fonctionne-t-il ?

La mécanique du stress comprend 3 stades :

·      La réaction d’alarme : c’est une phase de choc, avec des réponses physiques de l’organisme généralement identiques à celles provoquées par divers stimuli stressants, tels que l’augmentation du rythme cardiaque, la dilatation des pupilles, etc.

·      La phase de résistance :  l’organisme est en situation d’alarme et va donc répondre en cherchant d’autres ressources afin de trouver un nouvel équilibre.

·      La phase d’épuisement : si le stress perdure et que l’organisme a épuisé toutes ses ressources énergétiques, on aboutit à cette phase dont les conséquences peuvent aller jusqu’à la dépression.

Ce n’est pas la situation qui provoque un stress mais bien la façon dont nous l’analysons ; nous ne sommes donc pas tous égaux devant le stress. Si cette situation est connue, le cerveau réagit en donnant sa réponse habituelle et donc l’anxiété  diminuera automatiquement. Mais devant une situation inconnue, le mécanisme de stress se déclenchera.

Qu'est-ce que la peur ?

Du latin « pavor », la peur est avant tout un sentiment, une émotion pénible et inconfortable ; cependant il s’agit d’une émotion fondamentale. Mais est-elle utile ou  préjudiciable ?

La peur représente en réalité un signal d’alarme qui nous permet d’être sur nos gardes face aux dangers que nous rencontrons.

Elle peut naître de l’ignorance, de la peur de l’inconnu. Toutefois, bien des peurs évoluent vers d’autres pathologies telles que l’anxiété ou la phobie. Dans cette situation, une forme de thérapie s’impose : les thérapies cognitives et comportementales ou encore l’hypnose qui permettront au patient d’identifier son angoisse.

3 étapes pour maîtriser ses peurs

la Prise de Conscience
l'Acceptation
l'Action

© 2018 Karine Israël - Hypnose - TCC

  • Google+ App Icon
  • LinkedIn Social Icône
  • Icône sociale YouTube
  • Facebook App Icon
  • Twitter App Icon
  • Icône social Instagram